Christine Vigny
Naturopathe à Montpellier
Christine Vigny
Naturopathe à Montpellier

Il s’agit tout d’abord d’une alimentation non-transformée, c’est à dire un aliment brut auquel ne sera pas ajouté de colorants, de poudre à lever, de conservateurs, d’ émulsifiants...De plus l’alimentation doit être naturelle ou bio pour bénéficier des richesses en flavonoïdes, en vitamines et en oligo-éléments. Il est nécessaire de s’alimenter de façon équilibrée : 2 portions de crudités par jour (salade, légumes crus rapés), un aliment protéique (viande, poisson , oeufs, fruit de mer), de 2 portions d’aliments farineux (pomme de terre, riz, lentilles..) par jour, des fruits et des légumes de saison. L’alimentation devrait être digeste : pas trop grasse, sans grignotage, sans alcool, ralentissant la digestion. L’alimentation doit être quantifiée afin de préserver notre appareil digestif mais également individualisée afin de répondre au mieux à une dépense énergétique.

L’eau ne doit pas être trop minéralisée ni trop nitratée (utiliser : Mont Roucous ou Mont blanc).

Les clés d'une alimentation saine à Montpellier

Et le sucre dans tout ça ?

Il se divise classiquement en deux catégories :
La première catégorie correspond au sucre présent dans le lactose (dans le lait), le saccharose et le glucose (sucre en poudre). Ce type de sucre augmente l’appétit et la production de graisse stockée dans le foie, par une production excessive en insuline. Ce type de sucre n’amène pas de seuil de satiété et créé rapidement une baisse d’énergie. Il est présent dans de nombreux produits comme les biscuits, même en bio ou ils sont parfois même plus sucrés. Les boissons renfermant des édulcorants de synthèse, comme l’aspartame et le cyclamate, produit une prise de poids supérieure que des boissons qui contiennent du vrai sucre, parce que ces édulcorants ont généralement un goût sucré plus prononcé que le suce, ce qui provoque une addiction. La solution alternative est le xylitol, issu de jus de bouleau, le sucre de coco, ou le sirop d’agave, mais en quantité très modérée. Pour aromatiser une eau, vous pouvez faire infuser quelques fruits frais comme les framboises, des rondelles de citron, du gingembre râpé ou des feuilles de menthe. Le fructose présent dans les fruits présente beaucoup moins d’inconvénients (sauf diabète).

La deuxième catégorie de sucre sont les amylacés, présents dans les céréales, les pommes de terre, les légumineuses, le pain, les pâtes... très importants pour la nutrition de nos cellules ils ne doivent pas être consommés en trop grande quantité, si vous ne souhaitez pas prendre du poids. Il est important de les varier afin de diminuer l’absorption de gluten. La solution alternative : les céréales complètes ou semi-complètes ou aux farines de sarrasin, quinoa, les graines germées et les légumineuses, que l’on trouve en magasins diététiques

Toutes les graisses sont-elles mauvaises ?

Les graisses les plus préjudiciables sont celles dites « saturées » car cuites à plus de 100° comme le beurre, les graisses issues des protéines animales, l’huile de palme ou l’huile de coco. La prise de poids est alors multipliée par 4. Il est nécessaire d’adopter un mode cuisson plus adapté comme par exemple à la vapeur, à l’eau ou au four à 85° maximum. Il est possible de consommer de la viande crue en carpaccio ou en tartare de temps en temps.

Les acides gras essentiels comme l’huile d’olive, de noix, de colza ou de noisette, consommées à cru ou à basse température sont très interessants pour une parfaite immunité, un développement cérébral normal et un bon équilibre nerveux. La bonne solution : consommer 2 à 3 cuil à café d’huile de noix et d’olive par jour pour les crudités et 2 cuil à café d’huile d’olive pour la cuisson. Les poissons gras comme les sardines, les anchois, les maquereaux renferment des omégas 3, une protection contre les maladies cardio-vasculaires.
En cas de petit creux : Les oléagineux comme les amandes, les noix ou les noisettes. 

Ces acides gras essentiels interviennent dans l’élaboration du cholestérol : HDL incriminé à tort puisqu’il est essentiel à la vie : il est un des constituants de la membrane cellulaire dans l'organisme, le cholestérol va aider à la fabrication de la vitamine D, qui est indispensable pour fixer correctement le calcium sur les os. Le cholestérol a également un rôle important au niveau hormonal puisqu'il constitue certaines hormones sexuelles telles que la testostérone et surrénales comme la cortisone.

Une bonne alimentation c’est aussi une consommation variée et quantifiée. Tout excès devra est compensé par une journée composée de fruits frais le matin/midi/Gouter/soir ou un velouté de légumes variés sur toute une journée. Si vous avez tendance à être attiré par les aliments « défendus » il sera important de veillez à la qualité de votre sommeil ou à dormir suffisamment.
Se ressourcer dans la nature ou faire une activité sportive ou manuelle.

A bientôt 

Christine Vigny
Naturopathe


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.